Santé Canada
Symbole du Gouvernement du Canada
Médicaments et produits de santé

Monographie: Gingembre

Si vous avez besoin d'aide pour accéder aux formats de rechange, tels que Portable Document Format (PDF), Microsoft Word et PowerPoint (PPT), visitez la section d'aide sur les formats de rechange.



Date: 2022-05-20

Nom de la BDIPSN

Zingiber officinale (Germplasm Resources Information Network Taxonomy)

Nom(s) propre(s)

Zingiber officinale ( USDA 2008 )

Nom(s) commun(s)

Matière d'origine

Rhizome ( McGuffin et collab 2000 , OMS 1999 , Bradley 1992 )

Voie d'administration

Orale

Forme posologique(s)

Selon la ou les voie(s) d'administration. Les aliments et les formes posologiques semblables aux aliments telles que les barres, les gommes à mâcher ou les breuvages sont exclues de cette monographie.

Usage(s) ou fin(s) recommandé(s)

Enoncé(s) précisant ce qui suit:

Dose(s)

Adultes:

Dose(s): 1 Jour par jour

Mode d'emploi: Prendre une dose 30 minutes avant le début du voyage.


Consulter l'annexe 1 pour des exemples pertinents de préparations de doses et de fréquences d'emploi, selon les références citées. L'annexe 1 a pour objet de guider l'industrie.

Durée d'utilisation

Énoncé non requis

Mention de risques

Enoncé(s) précisant ce qui suit:

Précaution(s) et mise(s) en garde:
Consulter un praticien de soins de santé/fournisseur de soins de santé/professionnel de la santé/ docteur/médecin si les symptômes persistent ou s'aggravent.

Contre-indication(s):
Énoncé non requis

Réaction(s) indésirable(s) connue(s):
Énoncé non requis

Ingrédients non médicinaux

Doivent être choisis de la Base de données d'ingrédients de produits de santé naturels actuelle et doivent respecter les restrictions définies dans la base de données.

Spécifications

  • Les spécifications du produit fini doivent être établies conformément aux exigences décrites dans le Guide de référence sur la qualité des produits de santé naturels de la DPSN.
  • L'ingrédient médicinal doit être conforme aux exigences mentionnées dans la Base de données d'ingrédients de produits de santé naturels (BDIPSN).

Références citées

  • Bradley PR, editor. 1992. British Herbal Compendium: A Handbook of Scientific Information on Widely Used Plant Drugs, Volume 1. Bournemouth (GB): British Herbal Medicine Association.
  • Bruneton J. Pharmacognosie, Phytochimie, Plantes Médicinales, 3e édition. Paris (FR): Technique & Documentation; 1999.
  • Ellingwood F. 1983. American Materia Medica, Therapeutics and Pharmacognosy. Sandy (OR): Eclectic Medical Publications [Réimpression de la publication de 1919].
  • ESCOP 2003: ESCOP Monographs: The Scientific Foundation for Herbal Medicinal Products, 2e édition. Exeter (UK): European Scientific Cooperative on Phytotherapy and Thieme; 2003.
  • Felter HW, Lloyd JU. King's American Dispensatory, Volume 1, 18e édition. Sandy (OR): Eclectic Medical Publications; 1983 [Réimpression de la publication de 1898].
  • Fischer-Rasmussen W, Kjaer SK, Dahl C, Asping U. Ginger treatment of hyperemesis gravidarum. European Journal of Obstetrics & Gynecology and Reproductive Biology 1990;38:19-24.
  • Grøntved A, Brask T, Kambskard J, Hentzer E. Ginger root against seasickness; a controlled trial on the open sea. Acta Otolaryngology 1988;105:45-49.
  • Lien HC, Sun WM, Chen YH, Kim H, Hasler W, Owyang C. Effects of ginger on motion sickness and gastric slow-wave dysrhythmias induced by circular vection. American Journal of Physiology, Gastrointestinal and Liver Physiology 2003;284(3):G481-G489.
  • McGuffin M, Kartesz JT, Leung AY, Tucker AO, éditeurs. 2000. Herbs of Commerce, 2e édition. Austin (TX): American Herbal Products Association.
  • Mills S, Bone K. 2000. Principles and Practice of Phytotherapy. Toronto (ON): Churchill Livingstone.
  • Mills S, Bone K. 2005. Principles and Practice of Phytotherapy. Toronto (ON): Churchill Livingstone.
  • Mowrey DB, Clayson DE. Motion sickness, ginger, and psychophysics. Lancet 1982;1(8273): 655-657.
  • OMS 1999 : Organisation mondiale de la Santé (OMS). WHO Monographs on Selected Medicinal Plants, Volume 1. Genève (CH): Organisation mondiale de la Santé; 1999.
  • Riebenfeld D, Borzone L. Randomized double-blind study comparing ginger (Zintona®) and dimenhydrinate in motion sickness. European Phytotherapy1999;2(6):98-101.
  • Schmid R, Schick T, Steffen R, Tschopp A, Wilk T.Comparison of seven commonly used agents for prophylaxis of seasickness. Journal of Travel Medicine 1994;1(4):203-206.
  • USDA 2008: ARS, National Genetic Resources Program. Germplasm Resources Information Network (GRIN). National Germplasm Resources Laboratory, Beltsville (MD). [Consulté le 21 janvier 2008]. Disponible en ligne à : http://www.ars-grin.gov/cgi-bin/npgs/html/tax_search.pl
  • Wiersema J, León B. 1999. World Economic Plants: A Standard Reference. Boca Raton (FL): CRC Press LLC.
  • Wren RC. 1907. Potter's Cyclopedia of Botanical Drugs and Preparations. London (GB): Potter and Clark.

Références examinées

  • Backon J. Ginger as an antiemetic: possible side effects due to its thromboxane synthetase activity. Anaesthesia 1991;46(8):705-706.
  • Bordia A, Verma SK, Srivastava KC. Effect of ginger (Zingiber officinale Rosc.) and fenugreek (Trigonella foenumgraecum L.) on blood lipids, blood sugar and platelet aggregation in patients with coronary artery disease. Prostaglandins, Leukotrienes and Essential Fatty Acids 1997;56(5):379-84.
  • Careddu P. Motion sickness in children: Results of a double-blind study with ginger (ZintonaR) and dimenhydrinate. European Phytotherapy 1999;6(2):102-7.
  • Jiang X, Williams KM, Liauw WS, Ammit AJ, Roufogalis BD, Duke CC, Day RO, McLachlan AJ. Effect of ginkgo and ginger on the pharmacokinetics and pharmacodynamics of warfarin in healthy subjects. British Journal of Clinical Pharmacology 2005;59(4):425-32.
  • Krüth P, Brosi E, Fux R, Mörike K, Gleiter CH. Ginger-associated overanticoagulation by phenprocoumon. The Annals of Pharmacotherapy 2004;38(2):257-260.
  • Lumb AB. Effect of dried ginger on human platelet function. Thrombosis and Haemostasis 1994;71(1):110-111.
  • Srivastava KC. Effects of onion and ginger consumption on platelet thromboxane production in humans. Prostaglandins, Leukotrienes and Essential Fatty Acids 1989;35(3):183-185.

Annexe 1 : Exemples pertinents de préparations de doses, de fréquences et de modes d'emploi

Produits antinauséeux :

Rhizome séché :

  • 1 à 2 g, par jour (Mills et Bone 2005; Bradley 1992)
  • 0,5 à 2 g, par jour, en dose unique ou en doses divisées (ESCOP 2003)

Mode d'emploi :

prendre une dose 30 minutes avant le début du voyage (Mills et Bone 2005; ESCOP 2003;) et à toutes les 4 heures, au besoin (Riebenfeld et Borzone 1999; Schmid et al. 1994)).

Autres produits :

Rhizome séché :

  • 0,75 à 3 g, par jour (Mills et Bone 2005)
  • 0,25 à 1 g, 3 fois par jour (Bradley 1992)
  • 0,6 à 2 g (10 à 30 grains), par jour (Felter et Lloyd 1983 [1898])

Extrait fluide :

équivalent en poids sec de 0,6 à 1,2 g , par jour
(1:1, 0,6 à 1,2 ml (10-20 minimes)) (Wren 1907)

Teinture :

  • équivalent en poids sec de 0,4 à 1 g, par jour
    (1:2, 0,7 à 2 ml) (Mills et Bone 2005)
  • équivalent en poids sec de 0,3 à 1 g, par jour
    (1:5, 1,7 à 5 ml) (Mills et Bone 2005)
  • équivalent en poids sec de 0,1 à 0,2 g, 3 fois par jour
    (1:2, éthanol à 90%, 0,25 à 0,5 ml) (Bradley 1992)
  • équivalent en poids sec de 0,3 à 0,6 g, 3 fois par jour
    (1:5, éthanol à 90%, 1,5 à 3,0 ml) (Bradley 1992)